2022
Le cas de l'hippocampe
Thierry Coduys
This is some text inside of a div block.
Co-producteurs
Un triptyque en réalité virtuelle conçu pour la Biennale Musica 2022

Thierry Coduys imagine pour la Biennale Musica un projet de scène musicale expérimentale immersive conçue pour un environnement virtuel créé par les studios CIMM de la Biennale de Venise.

Une scène ambisonique à partager par tous et toutes librement du 14 au 25 septembre 2022. L'espace tridimensionnel, auquel il est possible d'accéder librement à tout moment du festival. L'œuvre de Thierry Coduys est un projet de théâtre d'écoute où le public pourra explorer les sons, interagir avec les différents paramètres du son et vivre des expériences d'écoute à 360° grâce au design binaural. Le monde sonore présenté au public reproduit et renforce la capacité naturelle d'écouter son environnement et d'intérioriser, d'analyser et de synthétiser les sons captés.

Le projet de théâtre musical conçu par Thierry Coduys développe cette possibilité, en créant des illusions sonores nouvelles et inédites liées à l'exploration de l'espace acoustique immersif, en faisant voyager le public à l'intérieur du son. La synthèse du son selon les modèles physiques du mécanisme complexe d'écoute et de spatialisation des sons pendant le mouvement et la création de paysages sonores métamorphiques seront réalisés au sein du studio de musique électronique CIMM de la Biennale de Venise.  

Les expériences les plus marquantes sont celles que nous ne connaissons pas encore, celles que nous avons traversées une seule et unique fois, celles qui éblouissent nos songes. C’est en ces milieux extrêmes – un silence lunaire, un fracas arctique et un bruit stochastique – que notre récit offre au spectateur de réinventer son aptitude à percevoir l’étendue sonore et à en réorganiser autrement les souvenirs. Ainsi, et à travers une dissolution visuelle des espaces, où l’image n’est plus le repère dominant, le spectateur dispose exclusivement des cellules de direction de sa boîte crânienne pour se mouvoir, se rapprocher d’un battement binaural, le désirer, s’en éloigner pour générer d’une façon si peu habituelle le paysage qu’il arpente. La quête du spectateur est celle de la promesse du triptyque : composer librement cette musicalité enfouie, infra-mince entre soupirs et tumultes. Le jeu est celui d’une danse, un langage autre.

Diffusion

No items found.
Biennale di Venezia © Andrea Avezzù

Thierry Coduys : Concept, composition, sound programming

Agnès De Cayeux : VR design concept

Patricio Di Bacco : Development of 3D

Estelle Senay : Server Implementation

Martin Saëz : Audio Engine development sur Vel.Cro

Production : Dark Euphoria

Coproducteur : La Biennale di Venezia – CIMM, Centro di Informatica Musicale Multimediale

LE CAS DE L'HIPPOCAMPE - Biennale de Musica 2022