En développement
The Shape of Things to Come
Diego Ortiz et Hernan Zambrano
This is some text inside of a div block.
Co-producteurs
Installation interactive et immersive éco-conçue

The Shape of Things to Come est une installation artistique immersive qui utilise les données de la qualité de l’air sur un territoire donné, de manière interactive. Elle invite le public à pénétrer une arche faite de plastique recyclé, et à y découvrir l ’invisible : l’impact des hommes sur l’atmosphère.En transformant la qualité de l’air en qualité de lumière, elle donne à voir cette problématique environnementale de manière interactive, mais aussi onirique et poétique.

Selon les principes du biomimétisme, sa forme et sa conception s’inspirent de l’architecture des nids d’oiseaux jardiniers. De la même manière que ces oiseaux récoltent ce qu’ils trouvent dans la nature pour fabriquer leur habitat, elle est réalisée en plastique recyclé, dans une démarche de transformation de déchets en matériau artistique.


Son dispositif interactif inspiré de l’art cinétique vient révéler les traces laissées par une partie de notre activité polluante sur la planète. A l’encontre des discours collapsologistes, elle propose une perspective «réparatrice », matérialisée par un nid potentiel et par la promesse d’un usage éco responsable des ressources de notre planète.

D’abord inerte, l’installation dévoile son principe interactif lorsque le spectateur pénètre le seuil d’entrée. Au fur et à mesure de son avancée, le spectateur déclenche, de manière successive, des bains de lumière. Leur intensité et la qualité des transitions chromatiques viennent à la fois sublimer la matière et mettre en récit les variations de la qualité de l’air à l’échelle d’une ville.

DIFFUSION :

  • Le Grenier à Sel "Aires numériques #2" / 8 - 19 juillet
  • Biennale CHRONIQUES / novembre
No items found.

Direction artistique

Diego Ortiz

Hernan Zambrano

Partenaires

Coco Velten

ICI Marseille

Arts Ephémères

Precious Plastic

AIR Climat

ATMOSUD

Production

Dark Euphoria

Les Petits Labos

Création réalisée en coproduction avec la plateforme CHRONIQUES CRÉATIONS, soutenue par la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, la DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Ville de Marseille et l’Institut français à Paris, coordonnée par SECONDE NATURE et ZINC.